ESPACE CHE GUEVARA

 

 

CITATIONS CHE

 

Edition ECG du 5 août 2003 complétée le 10 juin 2008

 

Citation CHE n° 25

« Peu importe où nous surprendra la mort. Qu’elle soit la bienvenue, pourvu que notre appel soit entendu, qu’une autre main se tende pour empoigner nos armes et que d'autres hommes se lèvent ».

CHE GUEVARA,

 

 

Citation n° 1

« Pour toutes les tâches révolutionnaires, on a essentiellement besoin de l’individu. La révolution ne tend pas, comme le prétendent certains, à standardiser la volonté collective, l’initiative collective ; au contraire, elle libère les capacités individuelles de l’homme »

CHE GUEVARA

 

Citation  CHE n° 2 

« L’édifice révolutionnaire est fait des efforts sincères d’une foule d’hommes simples. Notre mission est de développer ce que chacun a en lui de bon et de noble, de faire de tout homme un révolutionnaire »

CHE GUEVARA

 

 

Citation  CHE n° 3

«  Le socialisme économique sans la morale communiste ne m’intéresse pas »

CHE GUEVARA,

 

 

Citation  CHE n° 4

«  Le jeune communiste doit être sensible à tous les problèmes, très sensible à l’injustice. Il doit se rebeller devant tout ce qui est injuste, quel que soit l’auteur. Il doit poser des questions sur tout ce qu’il ne comprend pas. Discuter et demander des explications sur tout ce qui n’est pas clair. Déclarer la guerre à tous types de formalismes »

CHE GUEVARA

 

 

Citation  CHE n° 5 (lettre d’adieu à ses enfants)

« Soyez surtout capables de ressentir, au plus profond de vous-mêmes, toute injustice commise contre quiconque en quelque partie du monde. C’est la plus belle vertu d’un révolutionnaire.

A toujours, mes enfants, j’espère vous voir encore. Un grand et fort baiser de papa »

CHE GUEVARA

                                                                                                        

 

Citation  CHE n° 6  (lettre à FIDEL)

« Ici, je laisse la part la plus pure de mes espérances de constructeur et ce que j’ai de plus cher parmi les êtres que j’aime… et je laisse un peuple qui m’a accueilli comme son fils ; cela continuera à constituer une partie de mon esprit. Sur les nouveaux champs de bataille je porterai la foi que tu m’a inculquée, l’esprit révolutionnaire de mon peuple, le sentiment d’accomplir le plus sacré des devoirs : lutter contre l’impérialisme partout où il est. Cela réconforte et adoucit cent fois n’importe quel déchirement »

CHE GUEVARA

 

Citation  CHE n°7 

« A partir d’aujourd’hui je ne suis plus médecin. Désormais je suis Guérillero »

CHE GUEVARA

 

 

Citation  CHE n°8 

 « La beauté n’est pas fâchée avec la révolution »

CHE GUEVARA

 

 Citation  CHE n° 9

« Les honneurs ça m’emmerde ».

CHE GUEVARA

 

Citation  CHE n° 10

« Si vous êtes capables de trembler d’indignation, chaque fois qu’il se commet une injustice dans le monde, alors nous sommes camarades »

CHE GUEVARA

 

Citation CHE n° 11

« Il faut s’endurcir mais sans jamais se départir de sa tendresse »

CHE GUEVARA

 

 Citation CHE n° 12

« Soyons réalistes,  exigeons l’impossible »

CHE GUEVARA

 

 Citation CHE n° 13

« La seule chose que l’histoire n’admet pas, c’est que les analystes et les exécutants de la politique du prolétariat se trompent. Personne ne peut solliciter la charge de parti d’avant-garde comme un diplôme officiel donné par l’université. Etre un parti d’avant-garde, c’est être à la tête de la classe ouvrière dans la lutte pour la prise du pouvoir, savoir la guider jusqu’au but, la conduire y compris par des raccourcis »

CHE GUEVARA

 

 Citation CHE n° 14

« Sans organisation les idées perdent de leur efficacité après le premier moment d’élan ; elles tombent peu à peu dans la routine, dans le conformisme, et finissent par n’être plus qu’un souvenir »

CHE GUEVARA  

 

 

Citation CHE n° 15

« La clémence doit être la plus large possible à l’égard des soldats qui vont combattre pour accomplir - où du moins ils le croient - leur devoir militaire »

CHE GUEVARA

 

Citation CHE n° 16

« Pas de prisonniers lorsqu’il n’y a pas de bases opérationnelles ou de lieux peu accessibles : les survivants doivent être rendus à la liberté, les blessés soignés par tous les moyens possibles »

CHE GUEVARA

 

Citation CHE n° 17

« Tout ce que nous demandons, c’est que le narrateur soit sincère ; que jamais pour éclaircir une position personnelle ou faire croire qu’il s’est trouvé en tel ou tel lieu, il ne dise quelque chose de faux ; nous demandons qu’après avoir écrit quelques pages selon ses possibilités, son niveau d’instruction, son talent, le narrateur se livre à une autocritique aussi sérieuse que possible pour rayer tous les mots qui ne se rapporteraient pas à un fait strictement vrai, ou sur la véracité duquel il n’aurait pas une certitude totale. »

CHE GUEVARA                                                

 

Citation CHE n° 18

« Tout part de la conception erronée de vouloir construire le socialisme avec les éléments du capitalisme sans réellement changer la signification. C’est ainsi qu’on arrive à un système hybride qui mène à une voie sans issue difficile à percevoir dans l’immédiat, mais qui oblige à de nouvelles concessions aux éléments économiques, c’est à dire un retour en arrière »

CHE GUEVARA

 

 

Citation CHE n° 19

« Et si quelqu’un prétend que nous sommes des romantiques ou des idéalistes obstinés qui rêvent de l’impossible, qu’il n’est pas possible de transformer les masses en êtres presque parfaits, dans ce cas, nous devons répondre mille et une fois que c’est, au contraire, possible et que nous avons raison »

CHE GUEVARA

 

 

Citation CHE n° 20

« L’on doit être marxiste de la même façon évidente que l’on est newtonien en physique ou pasteurien en biologie. (…) Le mérite de Marx est qu’il a fait un bond qualitatif dans l’histoire de la philosophie sociale. Il interprète l’histoire, explique sa dynamique et prévoit l’avenir. Qui plus est, il va plus loin que son devoir scientifique : il formule un concept révolutionnaire. Il ne suffit pas de comprendre la nature des choses, il convient également de la modifier. L’être humain cesse d’être esclave et instrument de l’histoire et se mue en l’architecte de son propre avenir »

CHE GUEVARA

 

 

Citation CHE n° 21

« Le devoir de tout jeune communiste, c’est d’être essentiellement humain, tellement humain qu’il se rapproche du meilleur de l’humain, de purifier le meilleur de l’homme par le travail, l’étude, l’exercice de la solidarité permanente avec le peuple et avec tous les peuples du monde, de développer sa sensibilité au point de ressentir de l’angoisse quand on assassine un homme quelque part dans le monde et d’être exalté quand se lève quelque part dans le monde un nouveau drapeau de la liberté »

CHE GUEVARA, octobre 1962

 

 

Citation CHE n° 22

« J’ai passé mon temps à chercher ma vérité dans les faux pas »

CHE GUEVARA,

 

 

Citation CHE n° 23

« Nous pouvons douter de tout, sauf de notre devoir d’être toujours au côté des humiliés qui luttent »

CHE GUEVARA,

 

 

Citation CHE n° 24

« Il appartient à tous les révolutionnaires de faire avancer la révolution »

CHE GUEVARA,

 

Citation CHE n° 25

« Peu importe où nous surprendra la mort. Qu’elle soit la bienvenue, pourvu que notre appel soit entendu, qu’une autre main se tende pour empoigner nos armes et que d'autres hommes se lèvent »

CHE GUEVARA,

 

Citation CHE n° 26

"Si le communisme ne devait pas conduire à la création d'un homme nouveau, il n'aurait aucun sens." 

CHE GUEVARA,

 

Citation CHE n° 27

"Si le communisme se désintéresse des éléments de conscience, il peut être une méthode de répartition, mais il n’est plus une morale révolutionnaire"

CHE GUEVARA,